Categories

Concert, sport, cinéma...
filtrez les catégories selon vos envies.

 

1913-2013 : Cent ans, 52000 œuvres

Le musée des Beaux-Arts accueille l’exposition jusqu’au 18 mai 2014. Histoire et avenir sont au programme des visiteurs.

 

L’exposition retrace l’histoire du musée des Beaux-Arts de Reims depuis ses origines de sa collection, de son installation dans l’ancienne abbaye Saint-Denis jusqu’à l’évocation de son futur. Les visiteurs se baladent dans un parcours conçu par l’équipe de la galerie. Le but demeure de rendre l’art accessible à tous.

 

Différentes sections pour mieux comprendre

Les sections proposées décomposent le musée et le travail d’un employé dans cet espace pédagogique. Elles relèvent beaucoup d’interrogations et suscitent de nombreux projets. Entre inventaire, récolement, recherche, conservation et restauration, la visite promet une transmission culturelle aux différentes générations. L’espace actuel devient trop étroit. En effet, les réserves de la section 4 sont remplies d’une grande partie de la collection. Le musée des Beaux-Arts participe à de grandes expositions nationales et internationales. Un travail minutieux des employés est nécessaire pour ne pas abîmer les œuvres. Peintures, sculptures, mobiliers etc. le musée des Beaux-Arts conserve l’une des plus prestigieuses collections de la région.

 

L’avenir du musée

David Chipperfield, d’origine britannique, conçoit le nouveau bâtiment qui doit accueillir le musée d’ici 2018, place du Boulingrin. La forme générale du bâtiment sera composée de 3 nefs. Il surplombera les vestiges archéologiques du pont-levis et des remparts. Du musée, la cathédrales et les alentours viticoles pourront être admirer. Intérieurs évolutifs et interactifs réinventent l’espace culturel. Des photos et des plans présents dans l’exposition montrent au public la nouvelle architecture. Celle-ci se veut être un véritable objet d’art qui irradiera sur la ville de Reims.

 

Le musée des Beaux-Arts de Reims rendra consultable ses collections sur internet par l’intermédiaire de l’interface des musées de France. C’est dans un lieu de vie que les visiteurs découvrent le potentiel du territoire rémois.

 

Capucine Lantenois

Partager cet article :

 

Vidéos et Articles

 

  • N/A